L’Upcycling consiste à la base à créer du neuf avec du vieux. 

Définition

C’est une procédure visant à réutiliser des équipements ou des matériaux inutilisés afin de les convertir en un produit ou une matière avec une plus forte utilité. On recycle en donnant une valeur ajoutée au produit initial. 

upcycling definition france

Mais pourquoi s’embêter avec l’upcycling ? Pourquoi ne pas simplement recycler les vieux vêtements ? Et quelle est la différence entre le recyclage et l’upcycling ?

 

Le recyclage est un processus dans lequel les biens mis au rebut sont décomposés en leurs matières premières dans le but de produire de nouveaux biens. Par exemple, les bouteilles d’eau en plastique peuvent être décomposées en nouveau plastique, qui peut ensuite être utilisé pour fabriquer des T-shirts, des tapis ou d’autres bouteilles.

 

Le recyclage consiste à démonter un produit mis au rebut et à réutiliser ses éléments constitutifs pour fabriquer de nouveaux produits. Ce processus préserve l’intégrité et de nombreuses caractéristiques des matériaux d’origine.

 

L’upcycling dans le monde de la mode

 

Chaque année, plus de 6 millions de tonnes de déchets finissent dans les océans, nuisant aux écosystèmes naturels et polluant la planète. Rien qu’en Espagne, plus de 400 000 tonnes de déchets textiles sont générées chaque année, y compris des vêtements et des articles ménagers. Outre les ressources et l’énergie consommées pour fabriquer de nouveaux vêtements, il faut renouveler la garde-robe chaque saison, ce qui implique un coût économique très élevé et tout à fait dispensable.

 

L’industrie textile est considérée comme la deuxième industrie la plus polluante, car elle produit beaucoup de déchets et d’émissions, tout en consommant une grande quantité de ressources. En effet, pour fabriquer un seul T-shirt standard, entre 1 000 et 4 000 litres d’eau peuvent être utilisés. En outre, il a été prouvé que, généralement, nous n’utilisons que 20 % de tous les vêtements que nous possédons.

 

En ce qui concerne l’Upcycling dans la mode, il s’agit d’utiliser un matériau recyclé comme base pour fabriquer ou produire un produit de plus grande valeur mais plus pratique.

 

Pourquoi se donner la peine de recycler, par exemple, un tas d’écharpes et de mouchoirs invendus pour créer une nouvelle ligne de T-shirts ?

 

Les statistiques concernant les vêtements recyclés sont plutôt sombres. Selon Greenpeace, 73 % des vêtements recyclés et donnés sont envoyés à la décharge ou à l’incinérateur chaque année. Étant donné les coûts élevés du traitement des textiles recyclés, les fabricants de vêtements préfèrent rester bon marché et travailler avec des fibres vierges. Le recyclage est également très coûteux pour les tissus, ce qui signifie que la grande majorité des tissus ne peuvent être recyclés qu’une seule fois avant d’être jetés ou brûlés.

 

À l’heure actuelle, les consommateurs du monde entier s’informent et deviennent de plus en plus soucieux de l’environnement. Ils attendent des grandes entreprises qu’elles fassent leur part pour préserver les ressources naturelles, limiter les émissions de gaz à effet de serre et réduire les déchets.

 

Selon Forbes, 93 % des consommateurs attendent des entreprises à l’origine de leurs produits préférés qu’elles soutiennent les questions sociales et environnementales pertinentes.

 

L’achat de vêtements upcyclés permettra aux consommateurs consciencieux de faire leurs achats en toute confiance, sachant que les produits qu’ils achètent ne contribuent pas à la production mondiale de déchets ou à d’autres problèmes environnementaux.

L’industrie de la mode du recyclage peut produire des vêtements plus tendance et plus uniques que les vêtements fabriqués de manière traditionnelle, augmentant ainsi la variété et offrant aux consommateurs des styles frais et nouveaux à aimer et à apprécier.

 

Le recyclage des vêtements ne donne tout simplement pas les résultats économiques ou environnementaux que nous espérons. L’upcycling est une solution plus fraîche et plus productive pour réduire les déchets industriels et promouvoir des activités plus durables.

recycler seconde main vie

Nos marques coup de coeur spécialistes du surcyclage (ou upcycling)

 

F2M est une marque de tissus durables et résistants aux UV pour enfants et adultes fabriqués en France. Créé par un instructeur de plongée, l’objectif est de fournir une alternative réutilisable et écologique aux crèmes solaires et  filets de pêche gaspillés en fabriquant des maillots de bain résistants aux UV avec ECONYL®, un nylon 100% recyclé à partir de filets de pêche et d’autres cordes en nylon recyclé. 

En créant ces combinaisons, on s’oppose à deux réalités  : les filets de pêche abandonnés  représentent une pollution marine et la limitation de l’utilisation de la crème solaire a des conséquences sur la faune et la flore des milieux marins et lacustres. 

 Les modèles sont exclusifs, haut de gamme et produits en quantité limitée. 

 Elles sont idéales pour tous les amateurs de sports nautiques qui souhaitent se protéger du soleil sans utiliser de crème solaire, en portant sec ou mouillé. Certifiés 

 UPF50, ils offrent une protection maximale avec des rayons UVA et UVB bloqués 98 fois sans aucun additif chimique. C’est le maillage très serré de fibres tissées qui assure cette protection. Par conséquent, il est  mécanique, permanent, se lavera encore après lavage et  ne laissera aucune trace après votre examen. 

Membre de 1% pour la planète, F2M s’engage également dans l’élevage de coraux en partenariat avec l’ONG Coral Guardian en leur reversant au minimum 1% de son chiffre d’affaires.

 

Triloop est une marque de vêtements française basée à Toulon. Nous concevons et testons nos produits par des athlètes pour des athlètes. 

Triloop est une marque de vêtements de triathlon performants et respectueux de l’environnement. Elle propose des vêtements pour la course, le vélo et la natation fabriqués à partir de matériaux recyclés. Triloop permet aux athlètes de s’habiller dans chaque sport de manière durable et performante en s’appuyant sur trois piliers : 

 -Made in Europe 

-Utilisation de matériaux recyclés 

-Matériaux et produits à haute performance.

 

Albatras, est une marque engagée qui propose des vêtements et des accessoires fabriqués en France en matières naturelles, biologiques et / ou recyclées. Pour la confection de leurs produits, ils ont choisi de travailler majoritairement avec des ateliers qui participent à la réinsertion sociale et professionnelle de personnes éloignées de l’emploi. Leurs produits sont disponibles en précommandes. Ce système est éthique et durable car il permet de fabriquer exactement le nombre de pièces vendues et donc d’éviter une surproduction qui engendre souvent la destruction. Albatras maîtrise sa production de A à Z et propose une large gamme de vêtements et accessoires pour habiller toute la famille !  

 

TANASAC

 

La marque TANASAC est née d’un constat, certains produits considérés trop vieux, trop abîmés ou inutiles sont vite oubliés et jetés comme de vulgaires déchets. Une solution leur est alors venue, créer des sacs personnalisés à partir des chutes de vêtements que vous n’utilisez plus : vous apportez vos chutes et Tanasac se charge de vous les revaloriser en leur offrant une seconde vie en tant que sac. Aujourd’hui, la marque se charge également elle-même de récupérer des chutes de tissus et propose à l’année une gamme de sacs upclyclés disponibles sur en-mieux ! 

 

L’upcycling est essentiellement la “réutilisation” dans “réduire, réutiliser, recycler”. Beaucoup de gens trouvent qu’une fois qu’ils ont commencé à upcycler, il est difficile de s’arrêter, et de nouvelles idées d’upcycling leur viennent constamment à l’esprit. Dans les grandes communautés, des centres d’upcycling et des postes d’échange sont apparus, permettant aux gens d’étendre l’upcycling au-delà de la maison, le transformant en un mode de vie viable pour les affaires en plus d’une simple philosophie personnelle.