Vous avez décidé d’opter pour un shampoing bio ? C’est vos cheveux qui vont être contents ! 👩‍🦰

 

Se laver avec des produits respectueux de votre santé et de l’environnement nécessite de se pencher sur les différents labels attribués aux marques. Comprendre ce que signifient ces labels n’est pas toujours une tâche facile à mener.

 

Avant de rentrer dans le vif du sujet, laissez-nous vous rappeler ce qu’est exactement un shampoing bio. Et surtout, en quoi se laver les cheveux avec ce cosmétique éco responsable préserve votre capital santé !

C’est quoi un shampoing bio ?

 

Un shampoing bio, par opposition à un shampoing chimique traditionnel, est un shampoing fabriqué à base de composants et d’ingrédients naturels dépourvus de matières toxiques comme :

 

  • les pesticides,
  • les colorants,
  • les parfums de synthèse,
  • les conservateurs…

 

Un shampoing bio doit obligatoirement se distinguer par un label pour être certifié bio.

 

NB : Techniquement, le terme shampoing bio n’est pas acceptable… Car la mention “bio” ne peut être appliquée que pour les produits destinés à l’alimentation (humaine ou animale).

 

Par mesure de simplicité, nous continuerons néanmoins de l’utiliser tout au long de cet article ! 😉

 

Qui peut utiliser un shampoing bio ?

 

Un shampoing bio peut convenir à tous types de cheveux, ainsi qu’à n’importe qui. Femme, homme ou enfant peuvent s’en servir et passer un agréable moment de détente !

 

  • Cheveux bouclés,
  • secs,
  • frisés,
  • lisses,
  • qui a tendance à sécréter beaucoup de sébum (et donc à graisser vite)
  • cheveux longs,
  • ou bien courts,

 

Même les cheveux colorés peuvent prétendre à l’utilisation d’un shampoing bio !

 

Les emballages des shampoings bio, plus minimalistes que ceux des shampoings traditionnels, vous indiquent généralement s’ils sont destinés à une certaine catégorie de cheveux.

 

Quel est le rôle d’un shampoing bio ?

 

Bien entendu, un shampoing bio a pour rôle de nettoyer vos cheveux tout en étant respectueux de votre santé et de la nature.

 

Sachez que votre shampoing doit dans tous les cas pouvoir répondre à vos besoins en termes d’hygiène. Il doit donc être en mesure de :

 

  1. Nourrir vos cheveux et en particulier les pointes qui ont tendance à fourcher.
  2. Nettoyer les cheveux dès la racine pour éviter la multiplication des bactéries propices au développement de mauvaises odeurs.
  3. Préserver la fibre naturelle du cheveux et sa solidité.
  4. Respecter votre cheveux sans l’agresser, le dénaturer ni le casser.

 

Pourquoi se laver les cheveux avec un shampoing bio ?

 

Utiliser un shampoing bio sous la douche est assurément meilleur pour votre santé puisqu’il ne contient pas d’agents pathogènes susceptibles de provoquer des allergies à court terme.

  • Ces manifestations allergiques peuvent se traduire par des démangeaisons intenses du cuir chevelu ainsi que des plaques inesthétiques qui peuvent laisser penser à des pellicules. 🤕

 

  • Un shampoing non bio peut de plus favoriser l’apparition de cancers du sein à cause des ingrédients dérivés de l’industrie pétrochimique qu’il contient.

 

Concilier une bonne hygiène de vie avec la préservation de l’environnement est donc un des arguments majeurs dans l’usage d’un shampoing bio.

 

Sa composition est respectueuse de votre corps contrairement à celle des shampoings classiques disponibles en grande surface.

shampoing bio label

C’est quoi un label bio ?

 

Lorsqu’on désire se laver les cheveux de manière éco responsable, il est primordial de s’assurer avant d’acheter son shampoing que celui-ci dispose bien d’un label bio. Ce qui, comme nous l’avons vu, garantit que le shampoing l’est tout autant. 🌿

 

Ce label atteste que le produit respecte bien différentes normes. Avant d’être attribué, chaque marque doit donc faire contrôler sa production par un organisme agréé. Cet organisme privé délivre ensuite un certificat de conformité.

 

Quant au certificat, il prouve que les produits respectent bien le cahier des charges recensant tous les critères à respecter pour être labellisé bio.

 

Pour le retrouver, c’est simple : il vous suffit de chercher leur logo sur l’emballage ou l’étiquette des flacons !

 

 

En quoi les labels sont-ils utiles ?

 

Les labels sont des gages de fiabilité et de qualité non négligeable qui permettent aux marques de revendiquer leurs valeurs éco responsables tout en améliorant leur chiffre d’affaires.

 

Les marques ont tout intérêt à se voir attribuer des labels. Considérés comme un investissement, ils sont en effet d’excellents leviers marketing tant les utilisateurs leur accordent de l’importance.

 

Pour autant, inutile de diaboliser les labels ! 😅

 

Leur utilité est bien réelle :

 

  • ils pérennisent la relation de confiance entre les marques et les consommateurs,
  • ils facilitent la transition vers un mode de consommation durable
  • ils combattent ardemment le greenwashing !

 

Quels sont les critères de labellisation des shampoings bio ?

 

Tous les labels ne veulent pas dire la même chose.

 

Certains labels peuvent par exemple confirmer que tous les ingrédients sont d’origine naturelle sans toutefois garantir qu’ils sont issus de l’agriculture biologique…

 

En fonction des labels, les produits ne font pas l’objet des mêmes critères d’évaluation.

 

Par exemple, le référentiel COSMOS et ses parties prenantes autorisent la présence de nanoparticules au sein des crèmes solaires. A l’inverse de tous les autres labels bios existants !

 

Ceci étant dit, et bien que chaque label dispose de son propre cahier des charges, tous les labels doivent respecter des conditions bien précises pour pouvoir être délivrés. A savoir :

 

  • L’exclusion totale du silicone
  • Le rejet d’OGM
  • L’absence de phtalates et de sodium laureth sulfate
  • Tolérance zéro pour les parfums et colorants !
  • L’huile minérale n’est pas non plus tolérée…
  • Et encore moins le PEG (Polyéthylène Glycol)

 

🌺 Par ailleurs, 95% minimum des ingrédients contenus dans le cosmétique bio, comme votre shampoing, doivent être issus de l’agriculture biologique.

 

Autrement dit, la présence d’un label sur votre shampoing ou tout autre produit de soin corporel s’avère très intéressante car elle garantit l’absence de substances à risque.

 

Comment obtenir un label bio en tant que fabricant ?

 

Si vous êtes vous-même une marque éco-responsable et que vous souhaitez obtenir votre label, comptez entre 350 et 800 euros. Cette somme est à régulariser chaque année pour pouvoir conserver votre label.

 

Rappelons que les contrôles ont lieu par des organismes privés, eux-mêmes surveillés de près par :

 

  • l’INAO (Institut National de l’Origine et de la Qualité)
  • et le COFRAC (Comité Français d’Accréditation) une fois par an minimum.

 

Pour être labellisé, vous devez d’abord adhérer à une charte éthique, puis engager les démarches administratives requises.

 

🚦 Attention, en cas de non conformité intentionnelle de vos produits, vous perdez définitivement votre label sans possibilité de le récupérer.

 

Si vous souhaitez entreprendre des démarches pour être certifié bio, contactez directement les organisations en charge de cette opération.

 

Pour cela, vous avez le choix !

 

 

Shampoing bio : 5 labels fréquents à connaître !

 

En tant que marque, voici 5 labels que vous pouvez demander.

 

En tant que consommateur, vous retrouverez ces labels sur de nombreux cosmétiques bio, ils s’agit en effet des plus connus ! Nous les avons répertoriés pour vous.

1.   Cosmebio

 

Avec plus de 15 000 produits labellisés, Cosmebio est une association qui défend les valeurs de la cosmétique bio depuis 2002. A leur début, Cosmebio n’était composé que d’une petite dizaine de laboratoires…

 

Aujourd’hui, ses adhérents dénombrent plus de 500 sociétés réparties sur toute la France. L’association délègue le contrôle des produits cosmétiques comme l’exige la loi. C’est désormais le référentiel COSMOS qui fait office de cahier des charges de référence en matière de contrôle.

 

2.   Ecocert

 

Ecocert est l’un des plus grands organismes certificateurs. Il détient 75% du marché à lui seul. Vous le retrouverez donc aisément sur vos produits cosmétiques bio dont vos shampoings, d’autant plus qu’il est présent à l’échelle internationale… Pour information, près de 10% des agriculteurs sont déclassés chaque année par écocert. (= non respect du cahier des charges)

 

3.   Natrue

 

Natrue, contraction de Nature et de True (vrai en anglais) est une association à but non lucratif. Elle a été fondée en 2007 par des marques pionnières dans l’histoire du cosmétique bio, telles que Weleda, WALA ou Primavera. Comme les autres labels cités dans cet article, elle défend ardemment les qualités des produits naturels et bios proposés à la vente.

 

4.   Nature & Progrès

 

Créé en 1964, ce label est à l’origine une association de producteurs et consommateurs qui a permis la rédaction du tout premier cahier des charges bio. Les adhérents de Nature & Progrès peuvent faire évoluer le cahier des charges s’ils s’avèrent être forts de proposition… Le logo est facilement reconnaissable puisqu’il affiche entre autres le nom de l’association.

 

5.   BDIH

 

Cette association à but non lucratif fondée en 1951 délivre des labels pour :

 

  • les médicaments,
  • les produits diététiques,
  • les compléments alimentaires
  • et bien sûr, les produits cosmétiques.

 

Elle fait partie du référentiel COSMOS. Son logo noir porte la mention Certified Natural Cosmetics, suivi du sigle BDIH.

En résumé

 

  1. Pour être bio, un shampoing doit avoir fait l’objet d’un contrôle sérieux par un organisme agréé et avoir obtenu un label bio.

 

  1. Ce label atteste que la production est composée à 95% minimum d’ingrédients d’origine naturelle 🌱 et qu’elle ne contient pas de composants nocifs pour votre peau et l’environnement, comme des pesticides, par exemple. ☠️

 

  1. Différents labels existent et tous ne comprennent pas forcément les mêmes critères d’évaluation.

 

Pour trouver un shampoing bio, il vous suffit de vous rendre sur une marketplace éco responsable comme la nôtre 🦾 (en-mieux.fr) où des vendeurs de cosmétiques bio pourront vous proposer des produits correspondant à vos valeurs éthiques.

 

Au fait, l’article ne dit pas s’il vaut mieux choisir un shampoing solide ou liquide ? 🤔 Place au débat !